Mais que se cache-t-il derrière ce nom d’alcool qui nous fait penser à Nicole Kidman dans Moulin Rouge ? Niché en plein cœur de la capitale, le bistrot L’Absinthe est une nouvelle adresse LOOSE à découvrir sans plus attendre.

Situé dans le -on ne plus pas faire plus hype- quartier Saint Honoré, le restaurant s’offre un emplacement privilégié côtoyant magasins de luxe et jolies terrasses parisiennes sur la place du Marché Saint-Honoré. Parfait pour les business personnes et les modeux qui trainent aussi dans le quartier. (Colette et bureaux de presse obligent.) L’Absinthe, établissement tenu par Caroline Rostang est sans aucun doute l’un des restaurants offrant le meilleur rapport qualité-prix. En somme, l’endroit parfait pour impressionner les beaux-parents venus passer le week-end dans la capitale.

Absinthe4

Le bistrot à la façade chic et élégante nous donne immédiatement l’envie de passer les portes pour découvrir ce qui s’y cache. A l’intérieur, ambiance feutrée et décoration début du XXe siècle à la parisienne. Les banquettes sont en velours, le mobilier en bois verni, l’éclairage plutôt faible, le ton est donné. Le dépaysement lui est total. Ici, pas de restaurant bruyant ou discussions -boring- d’hommes d’affaires se mélangent aux derniers scandales de la presse. Les bavardages se font discrets comme si tout le monde avait perdu sa langue tant l’assiette est bonne. Et c’est le cas, rien qu’à voir la carte et tout les mets proposés on comprend très vite que le moment culinaire que l’on va passer s’annonce incroyable. Oui oui on parle bel et bien de nourriture.

Absinthe5
Absinthe3
On débute les festivités du chef Damien Laporte avec pour entrée le Hot Duck, spécialité culte du restaurant qui connait un véritable succès à l’heure de l’apéro. Ce hot-dog revisité à la sauce foie gras et parmesan est un délice pour la vue mais surtout pour les papilles. Fondant à souhait et léger, la cuisson est parfaite. On en reprendrait bien mais la suite arrive. On se dit qu’on reviendra. Côté plats, la carte propose une dorade grise à la plancha ou encore des joues de cochon braisées et même un coquelet fermier. Le choix est difficile mais la dorade et les brochettes d’agneau nous faisaient de l’œil depuis le début. Les plats sont excellents, subtils et aux proportions adaptées. En accompagnement des pommes grenailles et un mesclun de salade. Tout y est pour que nos bouches vivent un véritable orgasme culinaire. Vraiment. Nous sommes calés, mais on ne fera pas genre -on est full- très longtemps à la vue des desserts. Une jolie assiette de fraises fraiches assortie de petits pots de crème au chocolat viennent conclure ce « diner totalement parfait ». On aurait bien testé l’Absinthe, mais à 14 heures passées il ne faut pas abuser. Une seule idée alors nous vient en tête : quand est-ce qu’on y retourne ?

Absinthe6
Absinthe7
Absinthe2

Rendez-vous à L’Absinthe
Au 24 Place du Marché Saint-Honoré, 75001 Paris
www.restaurantabsinthe.com/