La tendance rétro n’a jamais été aussi en vogue que ces dernières saisons. Après la salopette, les pins et les claquettes, c’est au tour de la chemisette de faire son grand retour et c’est tant mieux. Une pièce vintage et résolument cool que l’on porte déjà. Mention spéciale pour la marque Noyoco et ses chemisettes mixtes au design épuré.

L’été n’a jamais été aussi chaud que ces récents jours. Si l’on passe l’essentiel de nos journées à l’intérieur ou dans la piscine pour les plus chanceux, s’habiller léger n’est pas toujours évident. La parfaite alternative au polo ou au t-shirt reste encore la chemisette. Adulée par Parker Lewis puis interdite dans les années 2000 par crainte d’être catalogué « looser de la classe », la chemisette fait son grand son come-back.

Aperçue sur les podiums des Fashion Week, elle débarque enfin dans la rue. Exit la chemisette trop large et sans forme, la version 2016 est beaucoup plus cintrée. On l’aime quand elle est colorée ou à avec des imprimés. Ouverte avec un t-shirt uni en dessous, l’allure est clairement cool. Originale et un brin rétro, elle se porte à n’importe tous les jours. Le détail en plus ? On l’a laisse ouverte légèrement pour se la jouer crooner. Sans le collier avec la dent de requin évidement.

Noyoko_loose_project_2

Noyoko_loose_project_3

Côté chemisette, notre choix s’est porté sur une jolie pièce du label Noyoco (No Youth Control). Un vestiaire mixte, en plein dans la tendance no-gender qui sévit le monde de la mode. En plus de comprendre les besoins d’une génération qui s’affranchit des diktats de la société, Noyoco reverse une partie de ses bénéfices dans le combat pour l’égalité des sexes.  Avec des vêtements pour tous, Noyoco n’utilise que des matières naturelles ou recyclées. Des vêtements qui ont du sens, à découvrir dès maintenant juste ici !