Si les produits de beauté pour les hommes gagnent de plus en plus de terrain dans l’industrie cosméto, on peut vite se perdre, misant sur des marques ultra-connues et au marketing impeccable, sans trop savoir ce que l’on achète. Mais cela était sans compter sur Loose, qui, une fois n’est pas coutume, a testé un nouveau produit, tout droit venu de Hongrie, et dont ne peut plus se passer : le gel moussant pour le visage d’Omorovicza.

Par Roman Ripoll

Crèmes hydratantes, on en connaît les bienfaits ; crèmes pour le contour des yeux, on en est de plus en plus adeptes ; mais vous êtes-vous penché sur le produit de base que l’on utilise avant tout ça, votre nettoyant visage ? Si la plupart d’entre-nous ne se pose pas trop de questions lorsqu’il s’agit de choisir (presque au hasard parfois) un gel nettoyant, sachez que celui-ci peut avoir des effets néfastes pour la peau. Cela commence avec la sensation désagréable de tiraillements juste après s’être lavé le visage. Même si c’est à ce moment-là que l’on se jette sur son hydratant pour y remédier, les dégâts sont déjà faits. La solution ? Le gel moussant de la marque hongroise Omorovicza. Ne contenant ni sulfates – c’est eux qui « décapent » la peau –, ni produits pétrochimiques et autres silicones, il nettoie en profondeur, élimine les impuretés et n’altère pas l’hydratation naturelle de la peau. Son secret ? Les minéraux des eaux thermales de Hongrie aux propriétés thérapeutiques, intégrés dans des formules mises au point par un laboratoire scientifique récompensé d’un prix Nobel. Non seulement la peau est ultra-nettoyée, hydratée et souple, mais le teint est aussi visiblement plus clair et les petites imperfections atténuées au fil des jours, sans parler du léger parfum – élaboré à Grasse – hyper agréable qu’il dégage. À utiliser le soir pour débarrasser la peau des impuretés de la journée, mais aussi le matin car on a transpiré pendant son sommeil et qu’un simple coup d’eau ne suffit pas. Et pour les courageux qui s’aspergent le visage d’eau froide pour les réveils difficiles, notez que celle-ci resserre les pores, rendant ainsi le nettoyage moins efficace, tout comme l’absorption de vos soins hydratants. Une toute petite quantité de produit suffit : versez environ 2 cm dans le creux de la main et frottez pour que le gel se transforme en mousse. Une formule luxueuse, certes (comptez 60 Euros), mais un tube vous durera facilement deux bons mois. L’essayer c’est définitivement l’adopter !

http://www.omorovicza.com/fr/ne-ratez-pas/hommes.html