Pendant 15 jours, nous sommes partis sur les routes de la Californie. Au programme, les plages de Los Angeles et San Diego, les routes magiques en s’enfonçant dans le désert des Mojaves, l’architecture « so design » de Palm Springs, la nature sauvage du Joshua Tree National Park, et même Coachella ! Autant d’endroits différents mais tout aussi incroyables à ne pas manquer quand on visite la Californie.

Les formalités avant le grand départ

Parce qu’un road-trip en Californie ne s’improvise pas, assurez-vous d’être prêt pour éviter les mauvaises surprises sur place. Avant de partir, quelques précautions sont à prendre : 

Vous pouvez rester 90 jours (pas un de plus), sur le sol américain. Prenez bien garde à compter vos jours sur place,car les autorités sont très strictes à ce propos.

Votre passeport doit avoir une validité de plus de 6 mois à votre entrée sur le sol américain.

Si votre passeport est biométrique, vous avez seulement besoin du formulaire ESTA qui se demande en ligne avant le départ. Comptez 14$ par personne, soit 11€. Le formulaire est valable deux ans et la demande se fait sur le site officiel : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

Les billets d’avion

Direction le comparateur de vol français Liligo.com. Mise en ligne en 2006, il a été élu en 2016 « site de l’année », et propose des tarifs toujours très attractifs pour tout type de destination. Avion, hôtel, voiture, bye bye les longues soirées à chercher les meilleurs prix, avec Liligo, on peut organiser tout son séjour en seulement quelques clics. Pour les indécis, il y a même une rubrique « Où Partir ». Ce moteur à idées est à remplir en fonction de son budget et de la durée de vol souhaitée. Booker ses vacances n’aura jamais été aussi simple et rapide ! 

Avec l’option « Plus Malin », Liligo propose ainsi les tarifs les plus avantageux, idéal pour un long vol tel qu’un Paris – Los Angeles. Les compagnies les plus intéressantes sont en général XL Airways, British Airways, WOW Air, Norvegian et parfois même Air France. Pour notre séjour, nous sommes partis avec British Airways du 9 au 22 avril 2018.

Réserver un vol sur Liligo.com

Où et comment louer une voiture ?

Pour conduire aux USA, il vous faut le permis et avoir plus de 21 ans. Louer une voiture automatique est très simple en Californie, conduire encore plus. 

Les moins de 25 ans, paieront un supplément, de même que pour les conducteurs supplémentaires (cela peut changer selon les différentes compagnies de location). 

Pour les séjours de moins de 3 mois, un permis français suffit, on ne vous demandera pas un permis international. 

Pensez à contracter les assurances (Liability Insurance ou Third Party Liability) pour ne prendre aucun risque. Il est également conseillé d’opter pour la Supplemental Liability Insurance, qui permet d’étendre votre couverture à 1 million de dollars (en cas d’accident grave). Des assurances comme la Personal Effects Coverage couvriront vos effets personnels en cas de vol. Histoire de rouler tranquille, nous avons opté pour toutes ces assurances. 

Roulez en SUV. Si ça sonne un brin prétentieux dans un premier temps, vous allez passer de nombreuses heures à rouler, les distances étant très -mais vraiment très- longues aux États-Unis. Pour plus de confort, le GPS est également un plus et vous évitera les crises de nerfs lorsque vous serez perdu en plein désert.

Il existe sur les routes américaines (principalement en ville comme à Los Angeles ou San Diego) des « fast-tracks » ou « express lanes ». Ces voies rapides, permettent d’éviter les embouteillages interminables, surtout à Los Angeles, la ville la plus bouchonnée de Californie. Un gagne-temps à prendre en compte, si comme nous, la patience n’est pas l’une de vos principales qualités. Attention, pour éviter toutes amendes à votre retour, vérifiez avec la compagnie de voiture que vous avez bien souscrit l’option qui coûte en moyenne 18 dollars par jour. En vous donnant les clés, vous obtiendrez une plaquette à placer à l’avant de votre voiture en cas de contrôle. Lors des péages, votre voiture sera également scannée via sa plaque d’immatriculation. 

Avec le comparateur Liligo, réservez la voiture qu’il vous faut en fonction de votre budget et vos goûts.

Rentalcars, AutoEscape, HolidaysAuto, Sixt ou encore Alamo, Budget et Dollars proposent en général les meilleurs tarifs pour une location de voiture. Nous avons opté pour un SUV Jeep avec Holidays Auto via LIligo. Très réactifs, suite à un problème de pneu, le service client s’est occupé de remplacer notre voiture par un modèle équivalent en un rien de temps.

Faites attention aux « frais d’abandon ». Quand vous prenez une voiture dans une ville et que vous la rendez dans une autre, des frais peuvent s’appliquer. Les tarifs varient selon les loueurs.

Attention aux stations essences, surtout aux alentours de Las Vegas. Avant de rentrer dans le désert, pensez à faire le plein pour éviter la panne en bord de route, trop vite arrivée. Dès que vous pouvez, faites le plein, surtout avant un long trajet.

Payer le plein en cash est en recommandé, car les cartes bleues françaises ont parfois du mal à passer. Il faut donc payer à l’intérieur, donner son numéro de pompe et indiquer au vendeur le montant que l’on souhaite payer. Une fois le paiement effectué, à vous de faire le plein. Attention pour ouvrir le loquet à essence, il suffit d’actionner une pédale située juste au-dessus du volant à gauche.

Quel budget pour un road-trip en Californie?

Le budget est difficile à quantifier, tout dépend vraiment de votre façon de voyager. En moyenne :

La location de voiture coûte 50 à 90 dollars, pour un SUV et par jour. C’est un coût, mais quand on roule des heures chaque jour, on s’habitue très vite. Le prix comprend également les assurances. L’essence ne coûte pas cher, pour un SUV, comptez environ 30 euros le plein. Nous faisions le plein tous les 3 jours.

Il existe de nombreux hôtels en Californie très abordables. Pour une centaine de dollars, vous pouvez loger dans un bon hôtel. A Las Vegas, plus particulièrement, faites-vous plaisir en dormant dans l’un des hôtels du Strip où la nuitée débute aux alentours des 50 dollars dans certains resorts comme le Flamingo ou le Paris. Pour des hôtels plus haut de gamme, comptez entre 100 et 200 dollars pour une chambre standard comme au Venetian ou au Bellagio

En savoir plus sur le Venetian Hotel à Las Vegas

– Les hôtels des chaînes Intercontinental sont une valeur sûre. Propres, spacieuses et confortables nous avons opté pour les chambres de l’Intercontinental Downtown de Los Angeles.

En savoir plus sur l’Intercontinental Downtown Los Angeles

Côté repas. Pour être totalement honnête nous n’avons fait aucun effort niveau alimentation durant notre road-trip en Californie. En tant qu’adeptes des fast-food, il nous en fallait peu pour être heureux. In-n-Out, Macdo, Wendy’s, Panda Express, Subway, Burger King, Sonic La liste est longue et le choix multiple. Le dollar étant plus faible que l’euro en ce moment, un menu moyen vous coûtera entre 4 et 6 euros. Si vous cherchez des restaurants fancy à Palm Springs, c’est par ici que cela se passe ! 

Les excursions sont assez chères en Californie. Prévoyez votre planning avant de partir pour éviter les mauvaises surprises sur place. Des sites comme Get Your Guide ou Smart Destinations proposent des tarifs réduits sur les principales activités à faire aux États-Unis. Des parcs d’attractions aux visites culturelles, rassurez-vous en réservant à l’avance vos prochaines activités.

Où dormir à San Diego ?

Las Vegas en 5 spots Instagram

Les restaurants en Californie

Même si on a -en général- mangé que des cheeseburgers et des large diet coke (il faut tout de même penser au summer body !) voici quelques tips à connaître avant de débarquer dans les restaurants américains :

L’enthousiasme des serveurs. Et oui, ici, les gens sont aimables (ce qui change de Paris non ?). Dès le début, le serveur ou serveuse, se fera un plaisir de prendre votre commande en commençant par les boissons en attendant le plat.

Durant le repas, le staff vous demandera à plusieurs reprises si tout va bien. Everything’s good right ? Et en général, le service est irréprochable là-bas, tips oblige.

Les pourboires aux USA. Si nous, radins de Français, ne sommes pas habitués à donner des pourboires, il est de coutume là-bas de donner un pourboire aux serveurs, surtout si le service était impeccable. En général, il représente 12% à 28% de la note, soyez généreux, surtout que le dollar est faible ces derniers temps.

Il y a vraiment des fast-foods et restaurants partout aux États-Unis même dans le désert, vous ne mourrez donc pas de faim.

Où manger à Palm Springs ?

Nos applis mobiles pour un road-trip réussi

Liligo : idéal pour louer un hôtel à la dernière minute car qui dit road-trip, dit vivre au jour le jour. Pour être certain de toujours trouver l’hôtel qu’il vous faut l’application, comme le site internet, se charge de vous proposer une sélection d’établissements à prix très attractifs.

Instagram : pour que vos proches ne manquent rien de votre séjour, Instagram est le meilleur moyen pour partager vos expériences et vos meilleurs souvenirs et puis c’est totalement addictif ! 

Roadtrippers : une application qui vous proposera tous les lieux insolites à visiter sur votre route. Ville fantôme, restaurants déjantés, vous pourrez ainsi créer un itinéraire. Un must-have !

Tip calculator : si comme nous vous êtes nul en pourboire !

Budget trotter : pour suivre votre budget durant tout votre séjour.

Gas Buddy : ultra pratique pour trouver la station-service la moins chère.

Clique ici et retrouve tous les city-guides Loose-Project spécial Californie
Visite de Palm Springs en 48 heures
Où dormir à Palm Springs ?

 

 Bon voyage !